Blanchiment dentaire… Ou comment stimuler le sourire

Nous sourions plus facilement quand nos dents sont agréables à regarder. Et cela est tout à fait normal. Comme le changement de coloration de nos dents l’est aussi selon notre âge, nos habitudes alimentaires, notre hygiène buccale, mais également notre bagage génétique. C’est connu, les consommateurs de café, de thé et les fumeurs affichent souvent un sourire moins éclatant.

Redonner un petit coup d’éclat au sourire

Votre dentiste et votre hygiéniste sont des maîtres en la matière. Ils connaissent votre bouche et peuvent vous conseiller judicieusement sur les interventions possibles selon l’état général de celle-ci.

Parfois, une simple augmentation de la fréquence des nettoyages suffit pour éviter que les taches laissées par les aliments ou boissons ne deviennent trop apparentes. Certains résultats se révèlent remarquables. L’usage d’un dentifrice blanchissant s’avère aussi une aide précieuse pour effacer progressivement certaines taches tenaces.

Conditions à considérer

Il arrive que certaines conditions comme la grossesse, l’allaitement, une dentition comportant plusieurs réparations ou des gencives fragilisées ne favorisent pas le blanchiment. Selon chacune des personnes, la situation se présente différemment et votre dentiste peut alors déterminer, avec vous, les meilleures solutions dans l’immédiat. Cela inclut, bien sûr, le blanchiment en cabinet ou à la maison.

Traitement en cabinet ou blanchiment à la maison

Deux techniques de blanchiment ou une combinaison des deux peuvent être employées. Voici en quoi consiste chacune de ces façons de faire.

Mais avant toute chose, quel que soit le traitement privilégié par votre dentiste et vous, un nettoyage suivi d’un examen dentaire est essentiel.

En cabinet

Le traitement de blanchiment en cabinet consiste à appliquer, sur les dents sélectionnées, une solution à base de peroxyde d’hydrogène activée par une source de chaleur ou une combinaison de chaleur et de lumière.

À la maison

Cette procédure exige la prise d’empreintes par votre dentiste dans le but de fabriquer des gouttières sur mesure dans lesquelles vous déposez le gel de blanchiment et que vous devez porter chaque jour pour une durée déterminée, pendant environ 14 jours. L’avantage de ce traitement réside dans la réutilisation de vos gouttières après quelques années pour effectuer des retouches.

La combinaison des deux méthodes

Certains dentistes aiment entamer le traitement en cabinet pour assurer une meilleure surveillance du procédé. Le patient complète ensuite le blanchiment à la maison en suivant bien les indications et bénéficie ainsi des gouttières pour le futur.

Vous avez envie de rajeunir l’apparence de votre dentition ? Parlez-en à votre dentiste, il connaît votre condition buccodentaire et sera heureux de vous aider à obtenir un sourire plus étincelant.

Blanchiment dentaire… Ou comment stimuler le sourire

Nous sourions plus facilement quand nos dents sont agréables à regarder. Et cela est tout à fait normal. Comme le changement de coloration de nos dents l’est aussi selon notre âge, nos habitudes alimentaires, notre hygiène buccale, mais également notre bagage génétique. C’est connu, les consommateurs de café, de thé et les fumeurs affichent souvent un sourire moins éclatant.

Redonner un petit coup d’éclat au sourire

Votre dentiste et votre hygiéniste sont des maîtres en la matière. Ils connaissent votre bouche et peuvent vous conseiller judicieusement sur les interventions possibles selon l’état général de celle-ci.

Parfois, une simple augmentation de la fréquence des nettoyages suffit pour éviter que les taches laissées par les aliments ou boissons ne deviennent trop apparentes. Certains résultats se révèlent remarquables. L’usage d’un dentifrice blanchissant s’avère aussi une aide précieuse pour effacer progressivement certaines taches tenaces.

Conditions à considérer

Il arrive que certaines conditions comme la grossesse, l’allaitement, une dentition comportant plusieurs réparations ou des gencives fragilisées ne favorisent pas le blanchiment. Selon chacune des personnes, la situation se présente différemment et votre dentiste peut alors déterminer, avec vous, les meilleures solutions dans l’immédiat. Cela inclut, bien sûr, le blanchiment en cabinet ou à la maison.

Traitement en cabinet ou blanchiment à la maison

Deux techniques de blanchiment ou une combinaison des deux peuvent être employées. Voici en quoi consiste chacune de ces façons de faire.

Mais avant toute chose, quel que soit le traitement privilégié par votre dentiste et vous, un nettoyage suivi d’un examen dentaire est essentiel.

En cabinet

Le traitement de blanchiment en cabinet consiste à appliquer, sur les dents sélectionnées, une solution à base de peroxyde d’hydrogène activée par une source de chaleur ou une combinaison de chaleur et de lumière.

À la maison

Cette procédure exige la prise d’empreintes par votre dentiste dans le but de fabriquer des gouttières sur mesure dans lesquelles vous déposez le gel de blanchiment et que vous devez porter chaque jour pour une durée déterminée, pendant environ 14 jours. L’avantage de ce traitement réside dans la réutilisation de vos gouttières après quelques années pour effectuer des retouches.

La combinaison des deux méthodes

Certains dentistes aiment entamer le traitement en cabinet pour assurer une meilleure surveillance du procédé. Le patient complète ensuite le blanchiment à la maison en suivant bien les indications et bénéficie ainsi des gouttières pour le futur.

Vous avez envie de rajeunir l’apparence de votre dentition ? Parlez-en à votre dentiste, il connaît votre condition buccodentaire et sera heureux de vous aider à obtenir un sourire plus étincelant.