Éviter l’hypersensibilité dentinaire

La sensibilité dentaire peut s’expliquer de deux sources : la dégradation de l’émail et la récession gingivale. Dans les deux cas, la résultante est la même, soit l’exposition de la dentine aux irritations externes comme le chaud, le froid, le sucré, l’acide, le brossage, etc.

Voici quelques pistes qui vous permettront de prévenir le syndrome de l’hypersensibilité dentinaire.

Conseils pour contrer les risques de mise à nu de la dentine

Choisir des produits d’hygiène adaptés

Brosse à dents, rince-bouche et dentifrice doivent être sélectionnés avec soin.

Optez pour une brosse à soies souples et douces. Elle doit idéalement être adaptée à votre bouche et vous permettre de nettoyer jusqu’aux molaires, situées à l’arrière de l’arcade.

Le gargarisant et le dentifrice, pour leur part, devraient toujours contenir du fluorure. Ce minéral est reconnu pour fortifier et même réparer les dommages à l’émail. Si vos dents sont déjà douloureuses, vous pouvez orienter votre choix vers une pâte à action désensibilisante.

Adopter la bonne technique

Le brossage de dents est un facteur clé dans la prévention de l’hypersensibilité dentinaire.

En effet, un nettoyage trop vigoureux peut endommager l’émail et contribuer à la rétractation des gencives. Pour éviter ce phénomène, il vaut mieux favoriser un nettoyage délicat, mais consciencieux.

Astuces pour un brossage efficace :

  • Effectuez le mouvement de la gencive vers l’extrémité de la dent, soit de haut en bas pour l’arcade supérieure et de bas en haut pour l’arcade inférieure.
  • Nettoyez toutes les faces de la dent (côté joue, côté langue et surface de mastication)
  • Utilisez le fil dentaire pour éliminer la plaque et les débris alimentaires coincés entre les dents
  • Brossez au moins 2 minutes minimalement 2 fois par jour, le matin et avant le coucher.

Favoriser une alimentation préventive

Les aliments sucrés et acides ont tendance à ramollir l’émail, ce qui peut en entraîner la dégradation. Ainsi, il est préférable de limiter sa consommation de sodas, café, vin, agrumes, friandises et mets fortement transformés.

De même, éviter le grignotage, boire avec une paille et terminer son repas par une gorgée d’eau claire sont aussi des habitudes alimentaires qui contribuent à préserver l’émail.

L’importance de la visite de contrôle

Diverses affections et conditions peuvent favoriser la rétraction gingivale ou l’usure de l’émail. Grâce aux visites de suivis, le dentiste pourra intervenir précocement et éviter, ou du moins, amoindrir, la sensibilité causée par :

  • La maladie des gencives
  • L’usure causée par le bruxisme
  • La formation de carie
  • Des dents cassées
  • Des procédures esthétiques comme le blanchiment ou le limage

L’hypersensibilité dentinaire touche près d’un adulte sur quatre et demeure un syndrome complexe. Mais comme pour toute chose, la prévention est la meilleure alliée pour éviter d’en être incommodé.

Éviter l’hypersensibilité dentinaire

La sensibilité dentaire peut s’expliquer de deux sources : la dégradation de l’émail et la récession gingivale. Dans les deux cas, la résultante est la même, soit l’exposition de la dentine aux irritations externes comme le chaud, le froid, le sucré, l’acide, le brossage, etc.

Voici quelques pistes qui vous permettront de prévenir le syndrome de l’hypersensibilité dentinaire.

Conseils pour contrer les risques de mise à nu de la dentine

Choisir des produits d’hygiène adaptés

Brosse à dents, rince-bouche et dentifrice doivent être sélectionnés avec soin.

Optez pour une brosse à soies souples et douces. Elle doit idéalement être adaptée à votre bouche et vous permettre de nettoyer jusqu’aux molaires, situées à l’arrière de l’arcade.

Le gargarisant et le dentifrice, pour leur part, devraient toujours contenir du fluorure. Ce minéral est reconnu pour fortifier et même réparer les dommages à l’émail. Si vos dents sont déjà douloureuses, vous pouvez orienter votre choix vers une pâte à action désensibilisante.

Adopter la bonne technique

Le brossage de dents est un facteur clé dans la prévention de l’hypersensibilité dentinaire.

En effet, un nettoyage trop vigoureux peut endommager l’émail et contribuer à la rétractation des gencives. Pour éviter ce phénomène, il vaut mieux favoriser un nettoyage délicat, mais consciencieux.

Astuces pour un brossage efficace :

  • Effectuez le mouvement de la gencive vers l’extrémité de la dent, soit de haut en bas pour l’arcade supérieure et de bas en haut pour l’arcade inférieure.
  • Nettoyez toutes les faces de la dent (côté joue, côté langue et surface de mastication)
  • Utilisez le fil dentaire pour éliminer la plaque et les débris alimentaires coincés entre les dents
  • Brossez au moins 2 minutes minimalement 2 fois par jour, le matin et avant le coucher.

Favoriser une alimentation préventive

Les aliments sucrés et acides ont tendance à ramollir l’émail, ce qui peut en entraîner la dégradation. Ainsi, il est préférable de limiter sa consommation de sodas, café, vin, agrumes, friandises et mets fortement transformés.

De même, éviter le grignotage, boire avec une paille et terminer son repas par une gorgée d’eau claire sont aussi des habitudes alimentaires qui contribuent à préserver l’émail.

L’importance de la visite de contrôle

Diverses affections et conditions peuvent favoriser la rétraction gingivale ou l’usure de l’émail. Grâce aux visites de suivis, le dentiste pourra intervenir précocement et éviter, ou du moins, amoindrir, la sensibilité causée par :

  • La maladie des gencives
  • L’usure causée par le bruxisme
  • La formation de carie
  • Des dents cassées
  • Des procédures esthétiques comme le blanchiment ou le limage

L’hypersensibilité dentinaire touche près d’un adulte sur quatre et demeure un syndrome complexe. Mais comme pour toute chose, la prévention est la meilleure alliée pour éviter d’en être incommodé.