Services

Greffe gingivale

Bon nombre de patients ont désormais recours à une greffe de gencive dans le but de corriger un problème de récession gingivale ou pour couvrir une racine dentaire visible. Cette intervention est autant de nature médicale qu’esthétique, puisqu’une racine exposée augmente le risque de formation de carie ou de sensibilité dentaire.

Bien sûr, certains patients sont plus à risque de se voir confrontés à un tel problème.

Voici les principaux facteurs de vulnérabilité :

  • Gencives très fines
  • Malpositions dentaires
  • Techniques de brossage inappropriées
  • Bruxisme (serrement involontaire des dents)
  • Restaurations dentaires inadéquates

Définir la greffe gingivale

Une greffe de gencive consiste à poser un greffon de muqueuse sur une zone où elle absente ou malade. Elle se pratique sous anesthésie locale et donne des résultats durables et esthétiques.

Il existe deux types de procédures. La première est une greffe autogène, alors que le tissu est prélevé chez le patient, généralement au niveau du palais (greffe palatine). La seconde utilise une membrane inerte provenant d’un donneur. La greffe allorderme est technique de pointe largement répandue.